Biarritz

Pyrénées : Port des Pêcheurs - Biarritz ; s. d. ; photographie stéréoscopique (16,8 x 8,5 cm). MIAL
Biarritz : Côté des Basques : Départ pour la pêche ; Bloc Frères (éditeur, Bordeaux) ; s. d. ; Carte postale ; Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques (64) Biarritz : Bains du vieux port ; ca. 1870 ; Photographie (cliché noir et blanc). Cette planche fait partie d'un album photographique intitulé Album des Pyrénées. MIAL Biarritz : [Vue sur la mer] ; P. Frois (photographe, Biarritz) ; s .d. ; Photographie (cliché noir et blanc, 12 x 17,5 cm). MIAL Au port Vieux, Biarritz : Pêcheurs à la ligne au Port des Pêcheurs ; Cliché Ouvrard ; Carte postale ; Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques (64)
Au port Vieux, Biarritz : Le port des pêcheurs ; avant 1909 ; Carte postale ; MIAL
Au port Vieux, Biarritz, 1891 ; Eugène Trutat (photographe) ; Photographie (cliché noir et blanc, 9 x 12 cm) ; Bibliothèque municipale de Toulouse Biarritz : Vue du Port-vieux ; Blanche Hennebutte (dessinateur) ; Lemercier (imprimeur, Paris) ; Henri Hennebutte (éditeur, Bayonne) ; Estampe (lithographie noir et blanc). Planche extraite de l'Album des deux frontières : vues des environs de Bayonne & de St. Sébastien. MIAL Biarritz : Vue Générale ; ca. 1870 ; Photographie (cliché noir et blanc). Cette Planche fait partie d'un album photographique intitulé Album des Pyrénées. MIAL Biarritz : Le Phare ; Neurdein (éditeur, Paris) ; avant 1902 ; Carte postale ; MIAL
Au port Vieux, Biarritz : Marchandes de sardines ; Carte postale ; MIAL
Biarritz panoramique : Une barque en péril sous l'Atalaye ; Carte postale ; MIAL

 

Les pêcheurs de la côte Basque arborent une solide réputation en raison de leur passé dans ce domaine. La pêche en mer au Pays Basque s'avère être extrêmement variée.
Biarritz est un exemple caractéristique : située sur le golfe de Gascogne, la ville se présente par une suite de collines le long de la côte, donnant directement sur différentes criques et plages comme le port des Pêcheurs. A l'origine, le port de Biarritz se trouvait à l'emplacement de la plage du Port Vieux. Avant 1750, le port se nommait le Port du Hart. L'actuel port des Pêcheurs ne fut baptisé ainsi qu'en 1780. L'activité y était réduite et seules quelques familles de pêcheurs y résidaient. L'installation était modeste et ne permettait pas une grande circulation.
Sur le plan de la pêche, la pratique de la pêche à la baleine était très courante jusqu'au milieu du XVIIe siècle ; mais cette pratique s’achève définitivement vers 1790. L'activité de pêche ne connaît pas alors de sursaut et ce en raison des mauvaises installations. En fait, elle se meurt au fil des années et à la fin du XVIIIe siècle, il n'y a plus qu'une poignée de pêcheurs qui sont le plus souvent engagés dans les ports voisins à savoir Bayonne ou Saint Jean de Luz. S'ensuivent alors des pratiques de pillage qui deviennent une habitude. La construction du Port des Pêcheurs en 1780, sensée redonner un souffle à l'économie portuaire, ne fait pas illusion très longtemps en raison de son accès difficile. Les revenus ne décollant pas malgré cette construction, la ville subit une profonde désertion. Néanmoins, les bains de mer qui commencent à se développer attirent de plus en plus les voisins bayonnais.

Recherche