Le role social de l'eau en ville

Salies-de-Béarn : Un coin du Saleys ; Labouche Frères (éditeur, Toulouse) ; Carte postale ; Archives départementales 64 Bedous : A la fontaine ; Célestin Carrache (éditeur, Pau) ; Carte  postale ; Archives départementales 64 Arudy (Vallée d'Ossau, B.-P.) : Les laveuses ; G. Pondarré et     fils (éditeur, Orthez) ; Carte      postale ; Archives départementales 64 Les Pyrénées : Discussion à la fontaine ; Célestin Carrache (éditeur, Pau) ; Carte      postale ; Archives départementales 64
Orthez : Le Pont vieux. Les Blanchisseuses ; Carte     postale ; MIAL Thèze : Puits communal ; Edition Mle Pandellé ; Carte      postale ; Collection particulière

 

Utilisée à des fins domestiques, l'eau, un élément essentiel à la vie, est souvent en lien avec les femmes, partout dans le monde. En effet, ce sont les femmes ou les jeunes filles qui vont soit à la fontaine soit au puits du village pour le réapprovisionnement de la maison en eau ou pour laver le linge.
L'eau est perçue dès lors comme un pilier et favorise l'échange social. C'est le cas de la fontaine publique, qui avec cet aspect social devient le troisième point de rencontre du village plus ou moins réservé aux femmes.
Ex : le lavoir du quartier de la fontaine à Pau, actuellement le Hédas. Au début du 19e, elle se fait appelée la Grande Fontaine de Pau. Elle était aussi surnommée « la chambre des députés » car c'était là que les femmes délibéraient sur les affaires du quartier. Ce lavoir fut aussi un lieu de travail pour les grands hôtels.

Recherche