Sarrance

Gorge d'Escot-Sarrance et Tour de St Nicolas, par C. H. Landrin fils ; Abadie (lithographe) ; J. Abadie (éditeur, Tarbes). Planche extraite de l'album : Guide-Album aux eaux des Pyrénées. Vallée d'Aspe ; 1853 ; MIAL Sarrance (B.-Pyr.) : La fontaine miraculeuse ; Carte postale ; Archives départementales   64
Vallée d'Aspe : Sarrance - La Fontaine miraculeuse (Vue prise du vieux pont de bois) ; Royer & Cie (éditeur, Nancy) ; Carte postale ; Archives départementales   64 Vallée d'Aspe : Sarrance - La fontaine miraculeuse ; Labouche Frères (éditeur, Toulouse) ; Carte postale ; Collection particulière

 

Sarrance est un lieu de pèlerinage à la Vierge attesté depuis le Moyen Age. Pour exemple, les Oloronais vinrent en nombre au milieu du XVIIe siècle pour remercier la Vierge de les avoir délivrés de la peste. Une légende court sur cette commune. Essentiellement peuplée de bergers, l'un d'eux s'étonna de voir un taureau délaisser trop souvent son troupeau. Lorsqu'il réapparaissait, il était plus beau et plus fort. Les bergers s'interrogèrent et décidèrent de le suivre. Ils le surprirent à genoux sur une pierre près du gave. Ils découvrirent qu'il s'agissait d'une statue de la Vierge.  Le curé de Bedous et l'évêque d'Oloron décrétèrent la construction d'un oratoire sur le rocher. Des mécréants jetèrent la statue dans l'eau mais celle-ci remonta sur le rocher. La roche s'avéra être miraculeuse car elle avait des vertus thérapeutiques et guérisseuses. Dès lors, les pillages s'accrurent et chacun voulut ramener un fragment du rocher. Mais paradoxalement, le rocher ne diminua pas, se reconstituant au fur et à mesure des prises.