La fontaine du sanglier

Salies-de-Béarn : Fontaine du sanglier ; Carte postale ; Archives départementales  64 Salies-de-Béarn : Fontaine monumentale du Millénaire, Place du Bayaa ; Edit. Binet ; Carte postale ; Archives départementales   64

 

Cette fontaine se situe dans la commune de Salies de Béarn. La légende rapporte que c'est par l'intermédiaire de cette fontaine que la ville de Salies de Béarn fut baptisée ainsi. La fontaine fut découverte lors d'une chasse au sanglier. Un sanglier, traqué et pourchassé, fut blessé au cours d'une chasse. Dans un ultime sursaut, l'animal sauvage alla se réfugier dans un marais bourbeux. L'examen du corps de l'animal permit l'observation d'une pellicule blanche, à savoir des cristaux de sel. Une fontaine fut construite à cet emplacement avec l'inscription qui suit : « Si je n'y étais pas mort, personne n'y vivrait ».
Depuis, la ville de Salies de Béarn est réputée pour son sel. Elle est arrosée par un cours d'eau, le Saleys, qui est un affluent du gave d'Oloron.