La fontaine Saint-Leon a Bayonne

Bayonne : Fontaine Saint Léon ; vers 1930 ; Photographie noir et blanc ; Coll. Médiathèque de Bayonne Bayonne : Fontaine Saint Léon ; L. Dupuis (dessinateur) ; Dessin (aquarelle) ; Coll. Médiathèque de Bayonne Bayonne : La Fontaine de Saint Léon ; Collection Gorce (phot.-édit., Talence) ; Carte Postale ; Archives départementales 64
Bayonne : Fontaine Saint Léon ; vers 1930 ; Photographie noir et blanc ; Coll. Médiathèque de Bayonne Bayonne : Fontaine Saint Léon ; Phototypie Roslaing-Biéchy, Dax ; s. d. ; Photographie noir et blanc ; Coll. Médiathèque de Bayonne Bayonne : Fontaine Saint Léon ; H. Lafon (éditeur, Bayonne) ; Maurice Tesson (imprimeur, Limoges) ; Carte Postale ; Archives départementales 64

 

La fontaine doit son nom au martyr Saint Léon que le diocèse de Bayonne a choisi comme saint patron. Célébré le 1er mars et premier évêque de Bayonne, une prière lui a été consacrée. Selon la légende, Léon vit le jour vers 856 à Carentan en Basse-Normandie. Très tôt, son père l'envoie dans la région du Rhin où il se découvrit un amour pour l'étude et la retraite monacale. Lors d'un voyage à Rome, le pape de cette époque lui aurait confié la mission d'évangéliser les basques en le nommant évêque de Bayonne. Il étendit son œuvre de prédication jusqu'en Navarre. Cependant des pirates vikings apprirent les nombreuses conversions dans la région et en répression ils le décapitèrent ainsi que l'un de ses deux compagnons vers 890. Mais en dépit de sa décapitation, Léon poursuivit sa marche en portant sa tête et la légende rapporte qu'une source jaillit là où il s'effondra finalement. Une fontaine commémorative fut érigée en son nom. Elle a d'ailleurs été classée monuments historique en 1992.