Le canoe-kayak en France

XVIII Championnats du monde de Canoë slalom - XIII Championnats du monde de descente du 11 au 19 juin 1983, Merano/ Italie ; Affiche ; Fonds Noël Audrand Championnats du monde de canoë-kayak (Xieme de slalom, VI de descente) du 31 juillet au 6 août 1969 sur l'Izère à Bourg-Saint-Maurice les Arcs  ; Affiche ; Fonds Noël Audrand Jeux olympiques 1972 à Munich : Kanu Slalom in Augsburg ; 28.8. und 30.8. 1972 ; Affiche ; Fonds Noël Audrand
Championnats du monde de rivière sportive du 1er au 2 août 1959 sur la haute-Vézère à Treignac, Corrèze/ France ; Affiche ; Fonds Noël Audrand World canoë championships, XII wild water. XVII slalom. Bala. Wales du 15 au 24 juillet 1981 ; Affiche ; Fonds Noël Audrand

 

Ce sport est pratiqué depuis longtemps en France. Plusieurs dates jalonnent son évolution : en 1901 est créé le premier club de canoë en France. A l'occasion des Jeux olympiques de Paris en 1924, le sport fait l'objet d'une démonstration. Ce n'est que huit ans plus tard, c'est-à-dire en 1932, que la Fédération française de canoë voit le jour. Mais la véritable pratique commence en 1934 lorsque la Neste d'Aure s'ouvre en tant que première rivière de France pour ce sport. La compétition officielle arrive dans notre région dans les années 1950, plus précisément en 1953.
De nombreux champions s'illustrent dans cette discipline : les frères Olry dans les années 1970,  la famille Peschier père et fils dans les années 1970 et 2000 ; la famille Estanguet père et fils dans les années 1970 et 1990-2000 ; Isabelle Menetrey dans les années 1980 et plus récemment Fabien Lefèvre dans les années 2000 ainsi que Wilfried Forgues et Franck Adisson médaillés d'or aux jeux olympiques d'Atlanta en 1996.

 

Les bateaux historiques du canoë-kayak club de France
Musée du canoë-kayak de la ville de Huningue